Non classé

La Thanatopraxie III

Coucou!!

Aujourd’hui c’est la saint Ginette! Non, en fait pas du tout, mais aujourd’hui je vais vous parler d’une Ginette. Ginette, c’est la deuxième mamie dont Miss. Vandecamp s’est occupée avec moi. Ginette, c’était une mamie moderne!! Petite chemise, Jean, basket! Classe au naturel quoi, en plus, elle avait les ongles faits mieux que moi!! Si on m’avait dit que je serait jalouse d’une vieille dame plus très fraîche… (c’est un jeu de mot de thanatopracteur, je vous rappelle qu’elle est conservé à 4°C) Donc pour elle, Miss Vandecamp avait voulu injecter par la carotide, donc elle a fait l’incision, a trouvé la veine tout ça mais en fait, elle était beaucoup trop fragile… Du coup elle s’est déchiré et ça n’a pas fonctionné. Du coup, il a fallut à nouveau inciser mais dans la fémorale cette fois, et cette fois ci, la veine était si fine que Miss Vandecamp a du commencer avec du matériel pour enfant, mais il s’est bouché… c’était plutôt merdique comme soin. Le pire c’est qu’il faut considérer que le système sanguin est censé être un circuit fermé, donc quand le sang et le produit ont afflué à la carotide et bien… il y a eu hémorragie! Du coup, Miss Vandecamp m’a montré comment faire un point de compression avec une alèse pour évider que le ruisseau de sang qui rougissait déjà ses épaules ne se transforme en torrent. D’accord, je sais j’exagère mais vous avez compris l’image! Et puis il y avait vraiment du sang partout. Et à ce moment déjà délicat, une sorte d’aide soignante est arrivée, en nous disant que des infirmières visitaient le funérarium et qu’elles auraient voulue, si c’était possible, assister à un soin. Miss Vandecamp, super sympa, a accepté, tout en disant que bon, c’était actuellement un peu la merde donc pas des conditions habituelles. Ah oui, parce que je ne l’ai pas précisé mais du fait des petites veines pourries de Ginette, il y avait aussi une hémorragie au niveau de la fémorale  et du trou du trocart, donc Miss Vandecamp elle aussi s’occupait de ses points de compression.

Quand les infirmières sont reparties, on a reprit et on s’est rendues compte qu’on avait pas le dentiers de madame… Du coup, sa lèvre inférieur tombait vers l’intérieur et faisait un petit creux moche… Et bah vous savez quoi? Le coton en prothèse ça marche super bien!! Ce qui était drôle, enfin entre guillemets, avec Ginette, c’est qu’elle avait des dents pourries. Mais quand je dis pourries, c’est pourries!!!! Des petites dents qui se chevauchent, toutes marrons et pleines de saloperies… Avant de commencer le soin , on avait trouvé une lettre de sa petite fille, qui lui disait combien elle avait pu être importante pour elle, combien elle l’avait aimé et combien elle était désolée de ne pas le lui avoir plus dit. Et bah ces dents pourries, c’étaient les dents pourries d’une mamie du tur-fu, moderne dans son jean et géniale avec sa petite fille et ça, et bah finalement c’était mignon…

Après on a du lui filmer les bras, pas avec une caméra einh, mettez votre humour de merde de côté, mais avec du film du type alimentaire, parce qu’ils étaient  » œdèmateux » et du coup il y aurait pu avoir des pertes de fluide. C’est dingue non? aussi, on ne peut pas enlever les pansements, parce que quand on fait le soin, le sang peut se remettre à couler, ou d’autres fluides et du coup, le plus souvent,  on laisse tout le bordel. Et bah Ginette, elle était chiante, avec ses mini veines pleines de trous, merci einh!!!

Bref, on a fini de la préparer, avec sa jolie veste molletonnée blanche et on lui a mit la lettre de sa petite fille dans la main.

Bref, à plus, quand on prendra le temps d’y penser!

A propos de etsihieraujourdhuietdemainexistaient

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Moi,lola voici mon histoire |
Un CHIEUR.... |
Mlo2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cacophony
| Eazyhome
| EN QUETE DU VIVANT