Non classé

pseudo

Et si on pouvais choisir ce qu’on veut? On est tous, surtout en France « le pays de la liberté d’expression », très attaché à notre capacité d’identification; On veut avoir le droit et la capacité de se démarqué, par les fringues les voitures, les langages, on se gonfle de fierté comme un pan étale ses plumes rien qu’à l’idée de partager notre appartenance à des groupes sociaux ou familiaux. Les bourgeois sont contents d’aller à l’opéra dans leur Mercedes en s’imaginant un jour avoir la ferrari, et les bobos sortent leur plus beau T-shirt green peace pour aller voir le dernier film d’auteur obscur. On est donc tous très content de e sentir exceptionnel et surtout pas commun par conte, lorsqu’il s’agit de choisir un pseudo, le petit grain insignifiant que nous sommes dans l’Univers nous revient à la gueule! Et oui, ce n’est qu’au bout du quatrième essai que tu trouve quelque chose d’unique, qui ne veut en général plus dire grand chose ou s’est bien éloigné de ton idée de départ. Peut-être que personne n’a jamais choisit pédoncule, proctologue ou hémoglobine glyquée en pseudo, mais on ne le saura jamais, parce que personne n’a envie de s’identifier comme ça. Mais pourquoi? les gens se font bien tatouer des couches culottes, Donald Trump arbore bien une coupe de cheveux digne du livre des records et les certains consomment de la drogue jusqu’à ne plus retrouver de sens à la dignité humaine alors pourquoi pas pédoncule ou trachéotomie en pseudo plutôt qu’une suite de lettres bien respectables mais si communes? Qu’est-ce qui fait qu’on manque tant de courage ou d’originalité soudainement?

Moi, j’avais juste choisit « et si? » sans pense à tous ceux qui étaient passés avant moi. c’est de l’égocentrisme? un manque d’originalité? ou bien de discernement?

Du coup bien sur j’ai du préciser mon idée, puis je me suis dit que finalement, quand on écrit, on ressasse souvent son passé au présent pour pouvoir laisser une trace dans le futur. Que quand on vit, on renie parfois son passé, ou alors on reste bloqué dedans. On savoure rarement l’instant présent, on se projette trop ou alors pas assez: on gère mal son temps, en retard ou en avance. Du coup, me dire que j’essayais de faire la pars des choses entre les trois me plaisait bien. Et puis l’être humain est narcissique, alors je devais bien faire ma pars en essayais de me placer au dessus des vicissitudes du quotidiens, tendre à une réflexion supérieur et détachée, voir plus loin que l’horizon ( #LeRoiLion) . Ou alors, je suis pas aussi superficielle que ça. Peut-être que je voulais juste me dégager un espace où j’aurai la place et le temps de réfléchir à ce qu’on zap souvent, par flemme ou par inattention ou désintérêt ou tellement d’autres choses…

Mais du coup, les gens qui on un pseudo tout simple, ils sont moins cons que la moyenne et on trouvé un truc sensé et un temps soit peut original ou plus vieux et donc on pu le choisir en premier? Sommes nous tous fait du même argile de connerie sans vouloir se l’avouer?

Bref, à plus quand on y pensera!

A propos de etsihieraujourdhuietdemainexistaient

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Moi,lola voici mon histoire |
Un CHIEUR.... |
Mlo2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cacophony
| Eazyhome
| EN QUETE DU VIVANT